Les Amis...
C'est le moment de penser à envoyer vos adhésions et soutiens !!!

Espèces, virements et chèques, y'a pas de problèmes... Tout est bon.


dimanche 27 mai 2012

L'équipe du Sahara Occidental à la Viva Word Cup 2012

Communiqué de presse

Viva World Cup 2012, Kurdistan. Equipe du Sahara Occidental

Création de la fédération nationale de foot sahraouie en 1989.

L’équipe actuelle de la fédération nationale est composée de :
Chej SIDI, Président depuis 2004
Mohamed LIMAN SIDAHMED Secrétaire 2004
Moulay Mehdi AHMED SALEM LABEIDI Trésorier depuis 2007

Les entraînements de l’équipe nationale ont lieu sur les terrains de Smara ou Aousserd. Zone désertique. Climat froid, chaud à très chaud et sec. Amplitude thermique de 50°c entre hiver et été.

Le nom de l'entraîneur de l'équipe nationale Sahraouie est : Sidahmedergueibi AHMEDBABA HAIAI dit "Rageb"

Les 4 meilleurs joueurs sont :
Abdelahe ABDELHAI ABIDIN (capitaine)
Selma IARBA MALUM
Said SALEH MOHAMED EMBAREK
Mahfud UALAD ABDI

Rageb : entraîneur de cette équipe nationale depuis sa sélection en 11/2010
Le président l’a choisi, lui a confié de constituer une commission de sélection.
Un appel a ensuite été lancé à tous les jeunes par le biais de la radio nationale et des radio régionales pour la constitution de l’équipe nationale.
Les matchs de sélection se sont déroulés à Smara, ils étaient ouverts à tous, licenciés en club ou non.
184 jeunes sont venus de toutes les willayas. 22 ont été sélectionnés pour constituer l’équipe nationale. Ils s’entraînent depuis cette date.

Les membres de l’équipe nationale sont amateurs.
Ils jouent tous dans les clubs des willayas sahraouies : Wifak Auserd, Summud, Farsia, Amgala, Wifak Birlehlu.
Ils ont des occupations professionnelles : enseignants, taxi, maçons, commerçants, employé TV nationale, employé ministère de l’information.

L’équipe Sahraouie, sélectionnée pour la Viva World Cup au Kurdistan, mets en œuvre tous ses moyens pour gagner la compétition, et honorer ainsi leur république et la lutte de leur peuple pour l’indépendance.


Éléments partiels du contexte sahraoui
Les campements de réfugiés sahraouis sont le lieu de vie des sahraouis qui ont fuit l’invasion armée de leur pays le Sahara Occidental en 1975. La zone se situe dans le désert du sud-ouest algérien, à une trentaine de kilomètre de la ville de Tindouf, et à proximité des territoires sahraouis libres.
Les campements de réfugiés sont entièrement administrés par les Sahraouis, de même que la zone du Sahara Occidental situé à l’Est du Mur.
C’est dans la zone des campements, à Rabouni, que sont les institutions de la république en exil, présidence et ministères.
Les principales willayas des campements portent les noms des villes occupées du Sahara Occidental, Smara, El Aaiun, Aousserd et Dakhla. Un autre campement a pour nom le « 27 février ».
Repères historiques :
1973 : création du Polisario, front sahraoui de libération contre le colonisateur (espagnol à ce moment)
1975 : invasion armée du Sahara Occidental par le Maroc et la Mauritanie
fuite des populations civiles vers Tindouf, destruction des troupeaux
1976 : 27 février, création de la république Sahraouie (RASD)
1979 : retrait de la Mauritanie cessez le feu, reconnaissance de la RASD
Le Maroc s’impose militairement jusqu’au sud. Guerre Sahara Occidental / Maroc
Années 80 : construction du mur de défense marocain, actuellement de 2700 km de long.
1991 : Cessez-le-feu signé sous l’égide de l’ONU, condition de la mise en place du referendum d’autodétermination pour les Sahraouis. Création de la MINURSO, mission de l’ONU pour surveiller le cessez le feu et mettre en place le référendum d'autodétermination.

Actuellement :
Dans les campements de réfugiés : diminution des aides internationales aux populations réfugiées, apparition de maladies chroniques, carences, périodes de famine.
En territoires occupés : répression massive des autorités marocaines sur les Sahraouis, femmes et hommes, qui manifestent pacifiquement pour le respect du droit international à leur autodétermination. Arrestations et détentions arbitraires, disparitions, tortures. Emprisonnement sans jugement pour motifs politiques.

Pour les compléments, voir la page du blog dédiée à cet événement.
Plus d’information : APSO Amis du Peuple du Sahara Occidental
APSOlument  @  yahoo.fr et Sascha, saschatillmanns  @  hotmail.com

Le 26/05/12