mercredi 20 octobre 2021

Nos publications dans les librairies, et ailleurs

Vous pouvez trouver La dernière poignée de sable ou d’autres de nos publications sont chez les libraires indiqués ci-dessous…

Librairie Lucioles
13-15 Pl. du Palais Charles de Gaulle,
38200 Vienne
https://www.librairielucioles.com - cliclucioles@gmail.com

Chant libre
22 Pl. des Clercs,
26200 Montélimar
https://www.facebook.com/LibrairieGalerieChantLibre

Perotin - Maison de la presse
Rue Gaston Monmousseau
38150 Roussillon

Terre des Livres
86 Rue de Marseille
69007 Lyon
http://www.terredeslivres.fr

Librairie La Gryffe - Librairie libertaire
5 Rue Sébastien Gryphe
69007 Lyon
https://lagryffe.net

Le Bal des Ardents
17 Rue Neuve
69001 Lyon
http://www.lebaldesardents.com

Librairie Les Sens des Mots
54, grande rue
69590 Saint-Symphorien-sur-Coise
sens-des-mots@orange.fr

et aussi au Sahara Occidental occupé 


mercredi 29 septembre 2021

EM. Pour la justice européenne, aucune activité au Sahara Occidental sans les Sahraouis

Aujourd’hui 29 septembre 2021, la cour de Justice de l’UE a annulé les accords de pêche durable et de libéralisation des échanges conclus avec le Maroc et qui intègrent le Sahara Occidental.

Dans sa décision, la cour redit que le Sahara Occidental est un pays différent de tout autre pays au monde et donc que toutes les activités sur sa terre doivent avoir reçu le consentement du peuple sahraoui - via son représentant le Front Polisario - pour être légales. Les arguments du colonisateur marocain et de ses complices d’un bénéfice des activités pour les populations locales n’a aucune valeur. Seul l’accord des Sahraouis compte.

La cour européenne a entendu le peuple sahraoui. Tant qu’il n’a pas consenti, il refuse. La cour reconnaît la validité du refus de toute exploitation et exploration des ressources sahraouies par le Maroc et ses complices du monde entier.

Les bateaux de pêche européens doivent quitter les eaux du Sahara Occidental parce que le peuple sahraoui n’ont pas donné son accord à leurs activités. Elles sont illégales et de plus destructrices des écosystèmes et du monde marin.

À la flotte de pêche espagnole, s’ajoutent les navires suivant actuellement impliqués : Cap Blanc, omi 8814665, pavillon Hollande ; Ieva Simonaityte, omi 8607218, pavillon Lituanie ; Fishing Success, omi 9121091, pavillon Lettonie ; Helen Mary, omi 9126364, pavillon Allemagne ; Kapitan Morgun, omi 9120308, pavillon Lettonie ; Simonas Daukantas, omi 8607220, pavillon Lituanie ; Alida, omi 8224418, pavillon Hollande.

Pour la même raison d’illégalité, les entreprises françaises, Idyl, Azura doivent arrêter leurs activités agricoles et d’aquaculture (huîtres, palourdes…) dans la région de Dakhla, et partir.

Les plantations de tomates, melons, myrtilles épuisent les réserves en eau potable de la zone et la stérilisent pour l’avenir.

Les accords successifs de l’UE ont été passés avec le mauvais interlocuteur, l’occupant marocain a reçu à tort les paiements correspondants. Les exonérations à tort des frais de douane des produits sont maintenant des dettes à l’Europe.

La justice européenne ayant clairement tranché. Il va falloir que le peuple sahraoui reçoive ce qui lui est dû, ainsi que la compensation inhérente aux années de malpratique éthique et écologique de non respect de la terre et de la mer du Sahara Occidental.

Équipe Média le 29 septembre 2021
El Aaiun, Sahara Occidental occupé

mardi 28 septembre 2021

EM. Confiscation et accaparation de grarats au Sahara Occidental occupé

Le 18 septembre 2021, des bulldozers, des camions et des pelleteuses ont encerclé la zone d’Izik au nord-est de El Aaiun et commencé à démolir 100 maisons sahraouies. Ces maisons sont des habitations permanentes ou secondaires auxquelles sont accolées des tentes quand nécessaire. Elles sont sur des grarats.

Les Grarats sont des terres tribales qui ont des palmeraies ou des arbres du désert comme l'acacia. Il a des puits, ce qui rend superflu de chercher de l'eau ou de poursuivre la pluie.

Chaque Grarat compte des petites maisons et une ou deux khaimas (tentes). Certaines cabanes ont été construites au moment de la colonisation espagnole. Les sahraouis y habitent selon les modes de vie de leur culture et leur identité. Les terres sont transmises de pères en fils.

Les familles habitantes permanentes des cabanes tirent leur subsistance de l'élevage des chèvres et chameaux. Certains ont fait le choix d’habiter là après le confinement, pour échapper à la répression, aux menaces et intimidations des autorités d’occupation marocaines, plus particulièrement virulentes pendant la période de restriction sanitaire.

Les Sahraouis qui ont protesté contre les démolitions de leurs maisons ont été battus par la police, et poursuivis en justice. Certains sont restés impuissants face à cette destruction et se sont enfuis avec leurs enfants vers El Aaiun. Pour ceux qui ont accepté de parler aux journalistes d’Équipe Média, ils ne savent pas quels arguments opposer à l’accaparement violent de leur terre par le colonisateur marocain, parce qu’ils doutent qu’il existe un document écrit attestant de leur propriété familiale depuis des générations.

Le 22 septembre, 6 familles sahraouies vivant dans des cabanes similaires au sud ouest d’El Aaiun ont été attaquées. La zone est située entre l’aéroport et les grayer Boutabaa dit « Brareik Ethamban » (les cabanes des mouches).

Une des familles, la famille Boutabaa, a expliqué que c’est la troisième fois que les forces d’occupation démolissent leur maison, dont la première a été construite en 1960.

Les deux familles Boutabaa et Baija ont subi la violence policière pendant les destructions de leurs maisons. Leurs familles campent encore sur les terrains pour protester contre la décision des autorités d’occupation.

Il semble que les opérations de démolition et expulsion aient été surveillées par un hélicoptère militaire qui a été observé au-dessus de la zone sud ouest d’El Aaiun au même moment.

Selon les informations disponibles, il serait prévu que soient construits à Izik au moins 5 logements destinés à la police marocaine.

Il semble que la croissance des mafias, des cartels fonciers et de la spéculation immobilière effrénée sont en cause. Des terrains situés au Sahara Occidental occupé sont vendus par des intermédiaires sahraouis ou marocains avec des faux titres de propriété, ce qui alimente une spéculation foncière ne reposant sur rien.

En 2015, après une intervention similaire de destruction de maisons et expulsion des habitants sur des grarats situés à 15 km au nord d’El Aaiun, les terres avaient été confisquées. Les autorités d’occupation ont construit à cet endroit un centre de formation des agents d’intervention rapide.

Le 26 septembre 2018, à Edaoura, à 40 km au nord de El Aaiun, les autorités d'occupation avaient confisqué des terres appartenant à des Sahraouis et exercé des pressions sur leurs habitants pour qu'ils partent. Les gendarmes avaient également recouru à la force pour obliger les familles sahraouies à signer des contrats, ou à céder leurs droits au titre du contrat devant l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie.

La raison des expulsions était un projet Nour du Masen (entreprise marocaine d’énergie durable), de parc de production d’énergie d’origine solaire qui n’a toujours pas été construit.

Équipe Média, le 28 septembre 2021
El Aaiun, Sahara Occidental occupé

dimanche 21 février 2021

Sahara Marathon 2021, tout autour du monde

Le Sahara Marathon, édition 2021 tout autour du monde

La course solidaire avec les réfugiés sahraouis se déroulera cette année de manière virtuelle, dans les campements et partout dans le monde

Ce sera donc du 22 au 28 février, chacun chez soi, sur votre distance de prédilection, mais tous solidaires pour soutenir le projet humanitaire. 

Pour les inscriptions, l'app, les dons... rdv ici ( ou copiez collez le lien
https://sportmaniacs.com/en/services/inscription/sahara-marathon-2021 )

Le Sahara Occidental a besoin de nous. Le Covid19 frappe le monde entier, et les camps sahraouis de Tindouf vivent une situation extrêmement compliquée. Les conditions de vie précaires sont aggravées par l'impact de la pandémie et les conséquences de la reprise de la guerre après trente ans de cessez-le-feu.

Dans ces circonstances, il est impossible de courir le Marathon du Sahara dans les campements, l'organisation de la course solidaire a inventé une édition très spéciale avec un événement virtuel.

Les coureurs et supporters de la cause sahraouie pourront participer à la prestigieuse course grâce à une application qui sera disponible après l'inscription (15 €) et qui permettra aux athlètes de courir partout dans le monde.

Le Marathon du Sahara est une course solidaire organisée par le ministère sahraoui de la jeunesse et des sports et un groupe de bénévoles de différents pays. Au cours des vingt dernières années, la course dans le désert a servi de plate-forme pour dénoncer l’injustice de la situation du Sahara Occidental et pour soutenir des projets de solidarité dans les camps de réfugiés.

Des milliers de coureurs de tous les continents ont voyagé jusqu’au désert algérien où sont les campements pour vivre une des courses et tisser des liens avec des familles de réfugiés. Pour cette édition exceptionnelle de 2021, les objectifs de l'événement demeurent, seules les modalités et expériences sont différentes.

Les participants pourront effectuer leur course durant la dernière semaine de février. Ils pourront choisir un jour et une distance - 5, 10, 21 ou 42 km - ou courir d’autres distances, ou répéter la course tout au long de la semaine (le meilleur temps sera validé).

L'application invite également les coureurs à télécharger leurs vidéos et messages de solidarité avec le Sahara Occidental sur leurs réseaux sociaux.

Tout l'argent versé pour les inscriptions, les dons ou le pack solidaire (T-shirt, écharpe tube, numéro de dossard, livre 42ans-42Km), seront utilisés dans le projet de solidarité Sahara Marathon, qui à cette occasion soutiendra les familles sahraouies ayant besoin d'une aide directe, par l'achat et la distribution d'un panier alimentaire de base acheté sur place pour favoriser l'économie locale.

Le 26 février, la date traditionnelle pour la tenue du Sahara Marathon, trois courses (5, 10 km et course des enfants) seront organisées dans les camps de réfugiés sahraouis. Y participeront des athlètes sahraouis, qui feront vivre et perdurer l'esprit du Sahara Marathon.

La pandémie a provoqué des restrictions importantes de l’action et de l'aide humanitaire pour les camps de réfugiés sahraouis au cours de l'année dernière conduisant les camps de réfugiés dans une crise humanitaire qui s'ajoute à la crise sanitaire mondiale.

Et c’est sur le maillot officiel de la course : "Le vent du désert portera la voix sahraouie autour le monde". ("The desert wind will spread the Saharawi voice around the world.")

 Les règles de l'édition 21

RULES OF THE 2021 SAHARA MARATHON
ARTICLE 1. XXI SAHARA MARATHON 2021. The Sahara Marathon is a solidarity race with Sahrawi refugees who are living in exile for several decades in the Tindouf camps in Algeria. In these difficult moments in which Covid19 prevents the celebration of the 21st edition of the Sahara Marathon under normal conditions, the organization promotes the event virtually so that all runners can participate and show their solidarity anywhere in the world. It will be held from February 22nd to 28th, 2021 in a virtual way, that is, each one can run the race from the place they want, from 00:00 on February 22nd until 23:59 on February 28th.

ARTICLE 2. PARTICIPATION All those people over 16 years of age (16 years included) who wish may take part in this virtual competition, as long as they are correctly registered, both in time and in form. The registered runner must download the APP to take the race. From that moment on, the user with their registration code will be able to use the APP as training. The valid time will be:
• Only the one carried out within the dates of the race.
• The final time will be the best of the records obtained in the RACE option in the APP. To do this, you will have to press the race start button in said option and complete the registration distance, the registrations made in the Training option both in the days before and after are NOT VALID.

• You will also be able to participate (between February 22 and 28) with your GPS device and upload the GPX track at the following link: https://exercise-upload.copernico.cloud/sahara-marathon-2021/

ARTICLE 3. DISTANCE AND TRAVEL The distance options selectable in the APP are: 5k, 10k, 21k and 42k. The distance is selected at the time of registration. As it is a virtual test, each participant chooses the route, within the health regulations of the moment, as attractive as possible, helping to give the maximum in their run. Each runner is solely responsible for complying with the specific prevention measures against Covid19 in force in their city. The route chosen to carry out the race is free, therefore it will also be the responsibility of the participant to comply with the traffic regulations and necessary safety measures. In addition, it is very important to make sure that the chosen route allows good mobile coverage for the correct functioning of the GPS. It is very important to have the APP downloaded on the day of the test at the latest, although the ideal and recommended by the organization is to have it the previous days and test it with the trainings.

ARTICLE 4. CATEGORIES. The following categories are established for each of the races: Individual categories (Years completed on the day of the race) • Absolute • Junior (up to 18 years) • Senior (from 19 to 34 years) • Master A (from 35 to 44 years) • Master B (45 to 54 years) • Master C (55 and over)

ARTICLE 5. REGISTRATION Online from February 10th to February 28th. Registration has a cost of 15 euros that includes participation in the race and the contribution to the solidarity project Sahara Marathon 2021 * Participants who wish can purchase the official solidarity pack of the test (T-shirt, tubular skarf, bib dorsal and book “42 years = 42 km”) for the price of 25 euros (shipping costs included to any point in Spain, 10€ for all other countries).

ARTICLE 6. CLASSIFICATIONS The unofficial general classification will be published on the website www.saharamarathon.org and on the event’s APP.

ARTICLE 7. DISQUALIFICATIONS The following will be grounds for disqualification: • The athlete who does not complete the entire course. • The athlete who shows non-sports behavior.

ARTICLE 8. ACCEPTANCE All participants, by registering, accept these regulations and in case of doubt or any situation not reflected in it arises, the Organizing Committee will follow. • Each runner will participate under his own responsibility, he claims to have a sufficient level of physical condition to face the race and undertakes to accept these regulations. • Registration is personal and non-transferable and implies acceptance of these regulations. Under no circumstances, once the registration is made, may the participation be transferred to another person, friend or family member due to not being able to take the race. • Runners who are not registered or run without the Official Sahara Marathon App will not be admitted, preventing them from having access to the race in defense of the rights of those registered by regulation.

PRIVACY POLICY OF THE SAHARA MARATHON 2021 APP
Localization permissions:
-This application collects location data to allow the route you have done in your race to be tracked and consulted by you and by the timekeepers even when the application is closed or not used.
Camera permissions:
-This app requires camera permissions if the user is interested in uploading a photo to the gallery.